Iota (MIOTA) : c’est quoi ? quel est son cours ?

👉 Paymium vous rémunère pour trader le bitcoin 👈

💸 Tous les traders qui placent des ordres limites à l’achat ou à la vente sur la plateforme Paymium sont rétribués jusqu’à 0,1% du montant de leur ordre. Une petite révolution puisqu’on vous paye pour trader le bitcoin 🤑

Découvrir Paymium

IOTA (MIOTA)
5.11%
0,315695
0,016132
⇣ 0,295479
22 May
⇡ 0,315695

Derrière le projet MIOTA et la cryptomonnaie IOTA se cache en fait un projet open source totalement expérimental. L’objet de cette technologie repose sur le paiement et la monétisation de l’ensemble des données faisant partie intégrante des appareils numériques. On parle ici de l’internet des objets.

Le projet MIOTA a ceci de particulier qu’il n’utilise pas, à proprement parler, la technologie de la blockchain telle que nous la connaissons, mais bel et bien une technologie à part qui repose sur le concept de graph dirigé acyclique ou DAG. Ce terme et ce concept ne vous disent probablement rien à moins que vous ne soyez expert en la matière.

Toujours est-il que l’essentiel de cette technologie va permettre au réseau d’effectuer des transactions illimitées, ce qui est, en soit, déjà une sacré prouesse. Mais ce n’est pas tout puisque cette technologie va permettre également de réaliser ces mêmes transactions au sein de l’écosystème MIOTA de manière totalement gratuite, et ce, quel que soit la taille de ces transactions.

Et, pour couronner le tout, ces transactions possèderaient un délai de validation extrêmement court de sorte à ce que le réseau ne soit jamais engorgé. Avouez que le concept est séduisant. Mais, comment cela est-il possible ? Quelle est la technologie qui permet de fournir autant d’avantages à un tel projet ?

Il faut se pencher sur l’infrastructure en elle-même du projet MIOTA. Celle-ci se nomme le Tangle. Mais, avant cela, j’ai oublié de vous préciser qui avait crée ce projet si innovant et quand celui-ci avait été mis en œuvre. Il faut donc revenir quelques années en arrière pour voir l’émergence d’un tel projet, en 2015, pour être exact.

Pour être complet, sachez que ce projet, si ambitieux au demeurant, a été élaboré par David Sønstebø, Sergey Ivancheglo, Dominik Schiener, et Sergueï Popov. Mais, ces personnes qui sont à l’origine du projet MIOTA sont, en réalité, désormais sous la direction de la fondation IOTA qui est, ni plus ni moins, qu’une organisation à but non lucratif. La technologie qui nous est proposée ici est sous licence libre, disponible donc à l’ensemble des développeurs qui souhaiteraient utiliser cette dernière.

La cryptomonnaie IOTA permet ainsi d’effectuer des micropaiements de manière rapides, qui sont totalement gratuits et ce, sans avoir recours à une grande ressource d’énergie pour ce faire. Si la cryptomonnaie IOTA et son projet MIOTA ne sont pas basé, comme déjà évoqué en début d’article, sur le concept même de la blockchain traditionnelle au sens où nous l’entendons, toutefois, ceux-ci reposent bien sur un système décentralisé, tout comme les blockchains conventionnelles, et les validations de transactions s’effectuent bien sur un réseau de pair à pair.

Evolution du cours du Iota (Miota) en Euro depuis 1 an

Acheter des cryptos au meilleur prix avec Changelly

Les meilleurs exchanges pour acheter du MIOTA

Plus de cryptos…

Le rôle joué par IOTA

IOTA n’est donc pas qu’une simple cryptomonnaie, c’est aussi et surtout un protocole open source qui va permettre d’effectuer des échanges de données de manière totalement décentralisée entre les objets connectés. Voici un exemple d’application que l’on retrouvera, à l’avenir, un peu partout..

Une société basée à Taiwan, au nom de Lidbot, a choisi d’utiliser le réseau MIOTA pour faire en sorte de gérer, de manière totalement automatisée, la gestion de ses déchets, et, plus exactement, la communication entre les différents capteurs de remplissage des cuves à déchets. Ainsi, le prestataire peut être payé de manière instantanée dès que le camion vide ses propres déchets dans la cuve. Merveilleux non ?

Des exemples d’application de gestion des objets connectés à l’aide du réseau MIOTA sont nombreux. En fait, ils sont illimités. Du coup, à partir de ce constat, il semble logique que IOTA va jouer un rôle majeur dans un avenir plus ou moins proche. On peut aisément imaginer un futur où les blockchains et les différents protocoles, dont celui de MIOTA, seront présents dans la vie de tous les jours, au sein des entreprises. Il y a tout lieu de penser également que cette même technologie entrera dans nos maisons pour nous faciliter la gestion de notre quotidien.

Les points fort de IOTA

Les points fort de la crypto IOTA sont nombreux. Faisons un bref récapitulatif de ces derniers ici..

Pas de frais de transactions

C’est l’un des plus gros avantages que l’on aura en utilisant cette technologie. Aucun frais de transactions ne sera généré durant ces dernières. Quel que soit le montant de la transaction en question, qu’il soit de l’ordre de 1 usd dollars ou de 100 000 usd dollars, vous ne payerez, en effet, jamais de frais de transactions si vous utilisez le réseau IOTA.

Des transactions très rapides

Le second avantage, et non ses moindres, et donc celui relatif à la vitesse de validation des transactions en cours. Sur le réseau IOTA, les transactions se valident en un temps court.. très court même !

Il faut noter que plus le nombre de transactions sera élevé, plus une transaction sera validée rapidement (lire les explications ci-après). Ce n’est peut-être pas le réseau le plus rapide, mais il se rapproche considérablement de ces réseaux de blockchains ultra rapides.

Peu gourmand en ressources

Lorsque l’on parle de ressources, on entend la quantité d’énergie, sous quel que forme que ce soit, qui sera nécessaire pour valider une transaction. Par exemple, la blockchain du BTC a recours au consensus de validation du Proof of Work. C’est un consensus très gourmand en ressource car il fait appel à une puissance de calcul assez phénoménale.

Qu’en est-il de IOTA ? Comme vu plus haut, IOTA n’utilise pas ce type de consensus de validation. En réalité, le Tangle, le système de validation qui est utilisé pour valider des transactions, est très différent des blockchains conventionnelles. Il n’y a aucun bloc ni de chaîne qui sont crées et c’est bel et bien cela qui permet de valider des transactions de manière très rapide.

En réalité, le Tangle est une base de données qui utilise un protocole asynchrone. Les transactions sont directement validées, à la volée pourrions-nous dire. Par conséquent, il est bon de dire que le réseau IOTA n’est pas totalement un réseau décentralisé. Il en va toujours ainsi lorsque l’on souhaite disposer d’un système de validation peu gourmand en ressources.. l’on se doit de faire des concessions sur la décentralisation même du réseau.

Les utilisateurs jouent donc également le rôle de validateurs puisque la validation d’une transaction effectuée sur le réseau par un utilisateur engendre le fait que celui-ci valide de manière simultanée deux autres transactions qui sont effectuées sur le réseau.

La particularité du Tangle est que ce dernier n’est pas programmé sur un mode binaire mais sur un mode trinaire. Le trinaire offrirait davantage d’efficacité. Dans ce mode, on ne parle plus de bit mais de trit ou de triplet.

Une technologie à large spectre

La technologie usitée par le réseau IOTA ne permet pas uniquement de transmettre de l’argent via la cryptomonnaie mais également de transmettre des données. L’ensemble des données sont transférées puis mises en sécurité.

Pour ce faire, là encore, le réseau IOTA ne se base pas sur le principe de la blockchain mais sur le grand livre distribué Tangle. Une fois ces données validées sur le réseau, il sera strictement impossible que celles-ci soient modifiées. De plus, le cryptage employé sur le réseau nous assure que le livre Tangle ne peut être compromis à aucun moment.

Une vision d’avenir ambitieuse

La fondation IOTA possède une vision d’avenir très ambitieuse. Leur objectif n’est, ni plus ni moins, que de rassembler l’ensemble des appareils numériques qui seront présents, à l’avenir, dans des villes futuristes et intelligentes. Le commerce mondial en sera d’autant facilité et ce, à tous les échelons de la société.

Les points faibles de IOTA

Une faille dans la sécurité et un protocole abandonné

Parmi les gros points noirs de IOTA, on peut parler de la faille de sécurité qui fût découverte en 2017. C’est au travers d’un rapport fourni par le MIT que cela a pu être rendu publique.

C’est ainsi au niveau du protocole de chiffrement qu’utilisait IOTA à l’époque, alors nommé Curl, que le bât blessait. Bien entendu, depuis ce jour, le protocole Curl ne fût plus utilisé afin de ne pas mettre à mal le réseau IOTA et la sécurité de celui-ci.

Une décentralisation qui n’est pas totale

Si vous êtes un amoureux de la cryptomonnaie, vous serez certainement très déçu d’apprendre que le réseau IOTA n’est pas un réseau qui est totalement décentralisé. C’est, en tous les cas, le reproche récurrent que feront les utilisateurs du réseau. L’utilisation du coordinateur dans le cadre des validations de transactions en est la cause.

Bien sûr, tout ceci est amené à évoluer au fil du temps. Ainsi, les choses ont pu être améliorée. Nous sommes passés, depuis, au coordinateur nommé Compass, qui aura permis de relancer le réseau durant la phase de transition et ce, avant le passage à un nouveau protocole de validation décrit dans le projet et nommé Coordicide.

A ce titre, il faut noter l’arrêt du nœud de coordinateur qui a eu lieu durant une période d’une semaine en février 2020, période durant laquelle toute transaction aura été strictement impossible.

Les 5 différences majeures entre le BTC et le IOTA

Nous avons vu ensemble que le IOTA n’utilisait pas un même principe de fonctionnement que celui de la blockchain du Bitcoin. Le IOTA repose sur la technologie Tangle. Voici donc les 5 différences majeures entre ces deux cryptomonnaies.

Différence #1 Le IOTA ne peut être miné. Le BTC, quant à lui, est une cryptomonnaie qui est particulièrement adaptée au minage.

Différence #2 Les transactions qui se déroulent sur IOTA ne sont pas incluses dans des blocs séquentielles mais elles se réfèrent aux deux transactions précédentes qui ont eu lieu. La blockchain du BTC, quant à elle, exige une validation beaucoup plus stricte, donc beaucoup plus longue, puisqu’elle fait appel non pas à la validation de deux transactions antérieures, mais à l’ensemble des transactions qui ont eu lieu précédemment sur le réseau et dans un même bloc séquentiel.

Différence #3 Le IOTA ne dépense pas d’énergie et n’est donc pas polluant (au même titre, cela dit en passant, que le XRP du projet Ripple). Pour la blockchain du BTC, c’est tout l’inverse. On dit que la blockchain du Bitcoin dépense autant d’énergie qu’un pays entier situé en Amérique Latine, ce qui n’est pas rien.

Différence #4 Les transactions sont gratuites si l’on utilise le réseau IOTA. Elles sont payantes si on utilise la blockchain du Bitcoin.

Différence #5 Les transactions effectuées sur le réseau IOTA sont bien plus rapides que celles effectuées sur le réseau de la blockchain du Bitcoin.

Voilà les 5 différences majeures qui vous permettent de bien distinguer le mode de fonctionnement de la crypto IOTA par rapport au mode de fonctionnement du BTC.

Qui utilise principalement le réseau IOTA ?

A l’heure actuelle, et cela devrait demeurer ainsi pendant encore quelque temps, ce sont principalement les entreprises qui ont recours à l’emploi du réseau IOTA. Parmi ces entreprises, on peut citer l’entreprise Volkswagen, l’entreprise Cisco ou encore l’entreprise Samsung qui resteront à jamais les premières grosses entreprises à avoir utilisé et testé, à grande échelle, la qualité du réseau IOTA. En ce sens, on peut dire que ces entreprises sont des pionnières.

On peut noter également le partenariat qu’aura réalisé la fondation IOTA avec le gouvernement de Taipei qui est la capitale de Taiwan. Dans quel but ? Dans celui de fournir des cartes d’identités numériques à tous les citoyens et ce, afin de leur permettre de bénéficier de la qualité du réseau IOTA pour effectuer des transactions numériques relatives aux échanges d’informations confidentielles.

Peut-on miner du IOTA ?

Pour être en mesure de miner du IOTA, il faudrait que le réseau ait recours au consensus de validation Proof of Work. Comme cela n’est pas du tout le cas, aucune activité de minage n’a lieu. Vous ne pourrez donc pas miner de la cryptomonnaie IOTA en vue d’en accumuler gratuitement.

Faut-il acheter la crypto IOTA en 2022 ?

Nous venons de voir l’intérêt de posséder de la crypto IOTA, et notamment pour les entreprises. Pour autant, en tant qu’investisseur, devons-nous réellement nous attarder sur cette crypto en achetant cette dernière ? Faut-il posséder un minimum de pièces IOTA pour pouvoir se targuer de posséder un portefeuille riche et complet ? C’est la question à laquelle nous allons tenter de répondre maintenant.

Pour savoir s’il est bon d’acheter de la crypto IOTA, il nous faut faire, dans un premier temps, une brève analyse sur l’historique de cette crypto. Le cours du IOTA est monté au maximum à plus de 5 usd dollars. Actuellement, au moment où nous écrivons ces lignes, le cours du IOTA est situé aux alentours des 0.5 usd dollars.

Faut-il vous donner plus d’informations pour répondre à la question de savoir s’il est bon ou non d’investir sur le IOTA ? Ces deux données suffisent à elles-mêmes pour répondre à cela non ? Ainsi, en achetant du IOTA aujourd’hui au prix de 0.5 usd dollars, vous vous laissez l’opportunité de faire un bénéfice de 900%. Et encore, avec un tel regain du cours du IOTA, celui-ci n’aura fait que rejoindre son ATH ou All Time High.

Selon mon propre avis, et à la vue de la solidité du projet IOTA, il me semble clair qu’il faut investir dès maintenant dans le IOTA. Vous allez pouvoir donc placer quelques euros sur cette crypto en ayant accès à un excellent point d’entrée sur le marché. La variation du prix nous indique que nous ne sommes pas loin du bottom et que c’est le moment de commencer à investir.

Ceci étant dit, nous ne sommes pas conseiller en investissement. C’est donc à vous, et seulement à vous, que reviendra la décision de savoir si vous allez, oui ou non, investir sur la crypto IOTA.

Comment bien investir sur le IOTA ?

Attention, pour investir intelligemment, il ne s’agira pas, pour autant, de faire All-in sur cette seule et unique crypto. Il ne s’agira pas non plus d’acheter du IOTA en une fois. Une bonne technique et une bonne approche consistera en faire plusieurs achats, disons, par exemple, de placer quelques euros de vos économies chaque semaine. Ainsi, en agissant de la sorte, vous ferez en sorte de lisser votre point d’entrée sur le marché.

La méthode du DCA est la méthode qui a été éprouvée par le temps. C’est exactement la méthode que vous allez devoir appliquer scrupuleusement. C’est le minimum à faire car l’on ne saurait faire une estimation précise de la variation du prix à venir du IOTA. Rien ne nous dit qu’il ne chutera pas plus bas, même si ce dernier est proche du bottom.

Se risquer à faire des prévisions du cours d’un prix d’une cryptomonnaie est toujours hasardeux. C’est pourquoi il convient de lisser son point d’achat en effectuant plusieurs petits achats plutôt qu’un seul et unique achat. Ainsi, si le cours du IOTA venait à chuter, nous aurions alors gardé des pièces en euro pour réinvestir à un prix encore plus attractif.

Dans quelle monnaie fiat investir ?

La monnaie que vous utiliserez pour investir dans la crypto n’a strictement aucune espèce d’importance. Les monnaies en euros ou en usd dollars peuvent indifféremment être utilisée pour investir dans la crypto.

Ce facteur sera dépendant de la plateforme d’échange sur laquelle vous vous serez inscrit pour faire vos achats de cryptos. Des plateformes telles que Coinbase ou Kraken proposent des cours de cotation des cryptos en euros alors qu’une plateforme comme Binance utilise le usd dollars pour ce faire.

Où acheter du IOTA ?

Vous aurez l’embarras du choix pour choisir votre plateforme d’échange en cryptos pour acheter du IOTA. En effet, la crypto IOTA est répertoriée sur un très grand nombre d’échangeurs. Pour rappel, le IOTA est une crypto qui est née en 2015. Aussi, celle-ci a largement eu le temps d’intégrer différentes plateformes d’échange.

Aussi, vous retrouverez la crypto IOTA sur des plateformes telles que Binance, sur Kucoin, sur Gate.io, sur Okex.. Etonnamment, IOTA n’est cependant pas présent sur la plateforme Coinbase.

Quelle est la capitalisation de IOTA ?

La capitalisation du IOTA est de 1.5 milliards. Ce qui classe cette cryptomonnaie à la 66eme place sur le Market Cap.

Du point de vue de la supply, la crypto IOTA a déjà émis 2.77 milliards de tokens pour un total de.. 2.77 milliards de tokens. Tous les tokens IOTA ont donc déjà été émis. C’est une excellente chose du point de vue de l’investisseur qui ne subira donc, à priori, aucune chute du cours dû à une mise sur le marché de nouveaux jetons. Le jeton IOTA est donc déflationniste.

Quand acheter du IOTA ?

Une prévision de prix n’est pas simple à faire. Il semble que nous sommes actuellement sur un bon point d’entrée sur le IOTA. Aussi, à la question de savoir quand acheter du IOTA, la réponse pourrait être simplement.. maintenant !

Achetez par paliers en investissant votre monnaie en euro ou en dollars et vous devriez être en bénéfice dans les mois et années à venir.

On peut tout de même distinguer quelques mois de l’année qui sont plus favorables que d’autres pour acheter de la crypto. Ces mois sont les mois de nov, dec, jan, fev, et peut-être même le mois de mar et d’avr. Au delà, cela semble plus risqué car les investisseurs sont moins présents sur le marché de la crypto durant l’été.

En investissant durant cette période de l’année, vous mettez ainsi toutes les chances de votre côté, statistiquement parlant. Ceci étant dit, ce ne sont que de simples statistiques et celles-ci ne vous garantissent rien en tant que tel. Il n’y a aucune possibilité pour nous de déterminer une date précise où ce serait le bon moment de se lancer.

Un autre bon moyen de savoir si c’est le bon moment d’investir serait également de surveiller le volume d’échange de la crypto IOTA. Plus le volume d’échange sera élevé, plus la tendance en cours sera forte.

De même, il sera judicieux de surveiller la moyenne mobile à 200 jours sur une échelle de temps des semaines. Cette moyenne mobile est un support extrêmement puissant qui est capable de soutenir les cours d’une crypto dans les pires situations lors d’une baisse.

La clôture mensuelle du IOTA doit également être scrutée afin de prendre du recul face au cours du moment. Les bougies journalières ont tendance à nous distraire. Pourtant, lorsque l’on n’est qu’un simple investisseur, c’est bel et bien cette échelle de temps au mois qui devrait attirer notre attention et non une échelle de temps journalière.

Voilà donc quelques points importants à prendre en compte pour réaliser un bon investissement.

Etes-vous un bon investisseur ?

Le marché de la crypto est un marché sélectif où seuls les investisseurs les plus solides mentalement arrivent à générer du bénéfice et de la plus value. Faites-vous partie de ces investisseurs-ci ?

Les qualités requises pour investir dans la cryptomonnaie sont : la rigueur, le contrôle de soi et de ses émotions ainsi que la patience. Ajoutez à cela une bonne dose d’apprentissage. Je ne parle pas là de l’apprentissage de la lecture d’un graphique car je pars du principe que vous ne tradez pas le IOTA. Aussi, vous n’avez nullement besoin d’étudier longuement les indicateurs d’un graphique de type bande de Bollinger, Stochastique, RSI…

Un investisseur se moque de savoir si le prix va monter ou descendre à un horizon de quelques jours. Pour lui, ces variations de prix ne sont que du bruit qu’il ne faut pas écouter ni prêter une quelconque attention. Pour faire en sorte que notre investissement soit effectué dans les règles de l’art, il ne faudra surtout pas se précipiter à l’achat.

Vous pourrez d’ailleurs, à ce titre, vous tenir au courant des actualités de la crypto IOTA. Un site tel que CoinMarketCal vous y aidera en vous fournissant toutes les actualités de n’importe laquelle des cryptomonnaies.

Faut-il trader la cryptomonnaie IOTA ?

J’ai déjà répondu, en partie, à cette question. Mon avis est que la crypto IOTA repose sur un projet de qualité et sur des fondamentaux solides. Aussi, je trouverai dommage, mais ce n’est là, une fois encore, que mon humble avis, de trader la crypto IOTA.

Selon moi, la meilleure chose à faire serait d’accumuler du IOTA chaque jour qui passe un peu plus en choisissant les périodes de chute du cours pour accentuer ce phénomène d’accumulation.

Comment sécuriser votre cryptomonnaie IOTA ?

Pour sécuriser sa cryptomonnaie, il ne faut pas laisser cette dernière sur un échangeur. C’est la règle de base ! Tant que vous laisserez votre crypto sur un échangeur centralisé, vous ne possèderez pas cette crypto. Et, lorsque l’on ne possède pas réellement notre crypto, nous ne sommes pas maître de notre destin.

Une cryptomonnaie qui dort sur une plateforme d’échange n’est pas en sécurité. Bien sûr, les plateformes les plus sérieuses de type Binance, Coinbase, Kraken, et tant d’autres encore, ont grandement progressé du côté de la sécurité. Vous êtes maintenant en mesure de sécuriser au maximum vos fonds sur cette plateforme et vous mettre à l’abri de tout hack informatique.

Avec les différents systèmes de sécurité qui sont mis en œuvre, tel que, par exemple, le système d’authentification 2FA, il est difficile pour une personne mal intentionnée de vous soustraire vos fonds. Mais, faut-il encore que vous mettiez en place ce système de sécurité.

Il existe, sur le web, tant de façons de hacker un compte d’une personne. De plus, sans aller jusqu’à parler de vous faire pirater votre compte, rien ne nous dit également que la plateforme ne décide pas, un jour, de vous bloquer vos comptes. Gardez à l’esprit que, tant que vous laissez votre argent en crypto sur un système centralisé, vous ne pouvez que subir les événements.

Nous avons vu, récemment, que les comptes russes ont été bloqués sur Binance suite à la guerre en Ukraine. Comment aurions-nous pu prévoir ce genre d’événements ?

En plaçant vos fonds en crypto sur une clé externe physique, telle qu’une clé Ledger ou Trezor, par exemple, vous devenez maître de vos propres fonds. Personne, je dis bien personne, ne peut alors avoir un quelconque impact sur la gestion de ces fonds et ce, à aucun moment.

A combien peut grimper le cours du IOTA ?

Encore une fois, faire une prévision de prix n’est pas ce qu’il y a de plus facile à faire. C’est même, en théorie, impossible. Ce qu’il est possible de prévoir, ce sont les tendances. On peut déterminer assez facilement si nous sommes dans une tendance haussière ou une tendance baissière et si nous sommes en début ou en fin de cette tendance.

Du point de vue du prix, s’il n’est pas possible de déterminer un prix de manière certaine, on peut toutefois s’appuyer sur les vagues d’Elliott. Les vagues d’Elliott reposent sur les nombres de Fibonacci et le nombre d’or. Il est assez surprenant de voir à quel point certains objectifs peuvent être atteints de manière chirurgicale lorsque l’on utilise les vagues d’Elliott pour déterminer des points cibles sur un cours.

Bien entendu, l’Elliottisme n’est pas une science exacte, cela va de soi.. car sinon, tout le monde serait déjà millionnaire. Cependant, les vagues d’Elliott sont un véritable outil que nous devrions au minimum comprendre si nous avons le profil d’un investisseur. Les traders pourront d’ailleurs même profiter de cet outil pour fixer de manière précise leurs stop loss ou leurs take profit.

Mais, revenons à notre sujet initial, à savoir le cours du IOTA. Alors, à combien peut-on s’attendre de voir le IOTA dans les mois et années à venir. Au vu du Market Cap, le IOTA dispose d’un potentiel de hausse élevé. Il en va de même au vu de son ATH qui est très éloigné du prix actuel. Nous sommes actuellement sur un cours qui a chuté de 90%, rien que ça.

Rien que ces deux éléments nous laissent à penser que le IOTA a un potentiel à la hausse élevé. Alors, jusqu’où ce dernier pourrait-il bien grimper ? Pour répondre à cela, faudrait-il encore fixer une chronologie. Car, n’importe qui peut dire que tel ou tel cours d’une crypto va pumper. La question est de savoir quand ! Est-ce pour les semaines à venir, ou, au contraire, pour les mois et années à venir.

Un horizon de 5 usd dollar devrait, selon moi, être atteint, dans les 18 mois prochains. Cela ne ferait que retrouver l’ATH du IOTA et je ne serai pas du tout étonné que cet objectif soit pulvérisé.

Si vous croyez en la crypto en tant que telle, vous devriez simplement être patient. Faites comme votre ordinateur qui vous dit « loading.. please wait ». Plus vous serez patient, plus vous serez à même de générer de belles plus values latentes. Mais attention, arrivera forcément un moment où vous devrez prendre vos profits afin de transformer ces plus values latentes en plus values réelles.

Acheter des cryptos avec eToro

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

bitcoin
Bitcoin (BTC) 27.905,75
ethereum
Ethereum (ETH) 1.872,86
tether
Tether (USDT) 0,947096
usd-coin
USD Coin (USDC) 0,948042
bnb
BNB (BNB) 296,24
xrp
XRP (XRP) 0,393224
binance-usd
Binance USD (BUSD) 0,948988
cardano
Cardano (ADA) 0,501448
solana
Solana (SOL) 47,82
dogecoin
Dogecoin (DOGE) 0,080531