Bitcoin

Une transformation du système financier avec le bitcoin ?

Malgré les questions qui sont posées actuellement sur le bitcoin, il se pourrait bien que cette monnaie ait des potentialités qui ne sont pas encore réellement prises en compte. En effet, malgré la crise de 2008, une réforme en profondeur du système bancaire n’a pas eu lieu.

Un fonctionnement moins cher

Bitcoin

Alors que les banques prennent souvent plusieurs jours pour encaisser un chèque ou pour faire des virements afin de garder l’argent le plus longtemps possible, les transactions du bitcoin sont enregistrées dans le livre comptable correspondant en seulement quelques minutes, ce qui est un avantage conséquent.

D’autre part, le bitcoin ne demande pas de frais aussi élevés que ceux d’une banque pour chaque action réalisée. De ce fait, il s’agirait de réduire de façon significative les frais imposés à chaque client en lui offrant la possibilité de bénéficier pleinement de cet argent.

Une monnaie communautaire

Le principe du bitcoin est largement communautaire car chacun peut voir les transactions de l’autre et qu’il peut décider quand il le veut de faire tout type d’opérations sur son compte.

Bitcoin

Le client est le seul décideur et cette responsabilité lui permet de considérer ses finances sous un autre angle car il va rechercher les opportunités qui se présentent afin d’en profiter au lieu de simplement laisser dormir son argent dans un banque, en prise à des frais qui gênent toute inventivité.

Le bitcoin permet à chacun d’avoir sa propre banque c’est-à-dire que chacun est libre de faire l’utilisation de son compte comme il le souhaite. Il s’agit d’une révolution car alors le champ des possibilités s’ouvre à chaque titulaire d’un compte bitcoin.

Cette innovation dans le système financier risque donc à terme de demander une réelle modification des règles existantes en matière de banques.

Restez branché
Recevez les dernières actualités Bitcoin, les analyses du marché, l'évolution du cours...
Publié le 24 février 2014 1 likes

Réagissez à cet article :