Bitcoin

Le bitcoin est l’innovation que les banques attendaient selon l’Angleterre

La Banque d’Angleterre a tenu à s’exprimer sur le potentiel du bitcoin et sur les progrès qu’il peut apporter au système bancaire. Avec un fonctionnement mis en place au 16e siècle, la gestion des transactions est largement dépassée. Il faut donc voir dans le bitcoin une avancée avec la possibilité de faire évoluer la situation.

Une nouvelle définition du système

MtGoxLes banques respectent actuellement un principe de digitalisation des données, d’augmentation des frais bancaires et de hiérarchisation avec des organismes qui supervisent un groupe des banques. Chacune d’entre elles doit impérativement posséder un compte auprès de son supérieur. Les décisions ne sont prises que si elles ont été préalablement autorisées.

Le problème de ce type de structure est que si un maillon de la chaîne vient à connaître des perturbations financières ou informatiques, il entraînera tous les acteurs qui sont en relation dans sa chute. Le bitcoin fonctionne de façon différente puisqu’il met en avant les transactions directes et paraît donc plus sûr pour l’avenir. Le risque serait donc moindre avec le bitcoin qu’avec le modèle actuel.

Une inspiration plus qu’une utilisation

BitcoinSi la Banque d’Angleterre montre son intérêt pour le bitcoin, elle est bien consciente que la monnaie virtuelle possède des inconvénients. Il s’agit plus du mode de fonctionnement qui intéresse les britanniques car il s’affranchit de la supervision d’une banque et donc du système de hiérarchie qui paraît dangereux dans un contexte où une nouvelle crise économique pourrait apparaître. Mettre en place de nouvelles bases pour les banques européennes pourrait être un moyen de les stabiliser suffisamment pour éviter leur effondrement.

Créer une gestion centralisée des différents produits tels que les actions, les obligations, les fonds et les actifs pourrait permettre de développer le domaine et de faciliter les différentes transactions. L’atout du bitcoin est bien son protocole qui prouve que des méthodes plus actuelles de gérer des fonds est possible. Pour la Banque d’Angleterre, l’invention de ce protocole est la preuve que le système bancaire peut évoluer et choisir un modèle qui correspond davantage à son époque.

Restez branché
Recevez les dernières actualités Bitcoin, les analyses du marché, l'évolution du cours...
Publié le 16 mars 2015 0 like

Réagissez à cet article :