Bitcoin

Un bitcoin particulièrement résistant aux crises

Alors que nombreux étaient ceux qui annonçaient la fin du bitcoin après la faillite d’une de ses principales plateformes MtGox, la monnaie virtuelle est toujours présente. Les interdictions d’utilisation en Chine et en Russie n’empêche toujours pas cette monnaie de prospérer, montrant une pugnacité étonnante.

Le cas des plateformes

Bitcoin

Il est vrai que MtGox faisait partie des plateformes qui géraient énormément de bitcoins. L’arrêt de ses activités n’est pas une bonne nouvelle mais ne signifie pas que le bitcoin va cesser d’être échangé. Cette monnaie virtuelle ne s’était pas développée sur une seule plateforme.

Ce sont alors les plateformes slovènes et bulgares qui prennent le relais et qui parviennent par la même occasion à se développer largement puisque MtGox gérait 15% des transactions. Ceci permet aux autres plateformes de traiter davantage d’échanges et donc de gagner en popularité. Avec ce fonctionnement, le cours du bitcoin est même en hausse.

Des pays européens plutôt ouverts

Bitcoin

A l’inverse de la Chine et de la Russie, l’Europe affiche une autre attitude face au bitcoin. Elle ne manque pas de rappeler aux personnes les risques qu’elles encourent à utiliser ce type de monnaie qui n’est pas jugée suffisamment stable mais l’Allemagne comme la Suède préfèrent laisser le libre choix aux individus en autorisant le bitcoin mais en se déchargeant de toute responsabilité.

La France est actuellement en parlementations autour de ce dossier épineux mais il semblerait qu’elle suive les deux pays précédents car elle ne souhaite pas faire perdre d’opportunités aux particuliers.

Il semblerait qu’elle soit sur le point de l’autoriser mais tout en encourageant les français à nettement observer cette monnaie virtuelle avant de réaliser une quelconque transaction. Il est certain que le bitcoin a un avenir mais il est essentiel de le définir avant de l’utiliser.

Restez branché
Recevez les dernières actualités Bitcoin, les analyses du marché, l'évolution du cours...
Publié le 3 mars 2014 1 likes

Réagissez à cet article :