Bitcoin

Le Bitcoin : une monnaie virtuelle qui fait beaucoup parler d’elle

Les origines du Bitcoin

Le Bitcoin est une monnaie virtuelle imaginée en 2007, s’inspirant du concept proposé par Wei Dan en 1999, le b-money. Le Bitcoin est donc une amélioration de ce système et voit le jour en janvier 2009, sous l’impulsion d’un informaticien pour le moins énigmatique car encore anonyme à ce jour, on lui associe néanmoins le pseudonyme Satoshi Nakamoto.

Une monnaie qui connaît un succès grandissant

BitcoinEn effet le Bitcoin se distingue des autres monnaies sur de multiples points du fait de sa visée plus politique qu’informatique. C’est donc à la fois une devise monétaire mais également un système de paiement dont la principale particularité est qu’il n’est pas soumis aux institutions monétaires telles que la banque centrale ou encore l’état, ainsi sa valeur est déterminée par le marché des changes et par l’usage économique qui en est fait.

On dit donc du Bitcoin que c’est une monnaie dématérialisée, car à l’image de la monnaie scripturale en général, le Bitcoin ne se trouve pas dans votre porte feuille mais seulement sur votre disque dur.

Le concept semble à première vue complexe car il repose sur un système cryptographique, c’est-à-dire un algorithme particulièrement puissant, cependant son utilisation ne requiert pas une connaissance approfondie du domaine de la cryptographie.

On comptabilise aujourd’hui un nombre d’environ 11 millions de Bitcoin en circulation, la limite étant fixée à 21 millions d’unités.
Son succès réside donc principalement sur le fait qu’il échappe au contrôle des institutions monétaires mais aussi et surtout car la spéculation est à l’oeuvre : les agents économiques investissent dans le Bitcoin en pensant que sa valeur va augmenter au fil du temps, comportement à risque donc.

Certaines limites cependant…

Logo Bitcoin

Si le Bitcoin est en pleine expansion et qu’il est adopté par un nombre croissant de sites Internet, il présente tout de même certaines limites. Sa volatilité par exemple est reconnue comme particulièrement handicapante par ses promoteurs : en effet il devient difficile d’effectuer des transactions si le cours de la monnaie change drastiquement en l’espace de quelques heures seulement.

La discrétion et l’anonymat garantis par le dispositif mis en place sont également pointés du doigt par certains politiques, qui condamnent, à juste titre les nombreuses transactions illégales et le blanchiment d’argent rendus trop courants par le Bitcoin.

Restez branché
Recevez les dernières actualités Bitcoin, les analyses du marché, l'évolution du cours...
Publié le 11 avril 2013 0 like

Réagissez à cet article :